Le guide de la déco industrielle

Facile, peu chère et adaptée à tous types d’architectures, la déco industrielle fait toujours impression. Mais comment transformer votre appartement ou votre maison?

 Un peu d’histoire.

Si l’idée d’adapter des bâtiments industriels en logements trouve sa source suite à la grande dépression dans les années 30, c’est surtout à partir des années 60 que les artistes, comme Andy Warhol, ont peu à peu pris possession   des usines et autres fabriques pour les transformer en atelier d’artistes. La mode de la déco industrielle était née. Peu à peu, les lieux de fabrication étant relégués aux périphéries, ce sont des milliers de m² qui se sont libérés et qui ont été réaménagés.

La déco industrielle, qu’est-ce que c’est ?

C’est avant tout  respecter l’origine du lieu et le conserver « dans son jus ». L’atmosphère très particulière doit ressortir et les espaces être le plus ouverts possible. Le mobilier doit également refléter l’usage industrielle, point de petites fleurs ici, mais des matériaux bruts et massifs.

Les détails de la déco industrielle.

Peut être n’êtes vous pas prêt au « total look » ou votre appartement ne s’y prête pas, mais il y a néanmoins quelques règles simples pour obtenir la bonne impression :

Les murs.

Soit vous avez la chance d’avoir des murs en briques, en pierres, voire en acier, soit vous devrez tricher un peu. Quoiqu’il en soit, vos murs doivent être le plus brut possible. Si vous êtes dans un appartement neuf, il existe des papiers peints imitation la brique ou, si votre budget est plus conséquent, des plaquettes de parement qui feront parfaitement illusion. Pour les fenêtres, optez pour des huisseries métalliques plutôt qu’en PVC ou en bois, et si vous avez la chance d’avoir une verrière ou une double hauteur, l’impression en sera renforcée.

Les sols.

Là encore, soyez sobre. Le béton ciré sera parfait, ou un carrelage l’imitant, un chêne foncé, ou même un sol métallique ou en caoutchouc. Si vous voulez apporter un peu de chaleur, vous pouvez opter pour des tapis, sombres de préférence. Pour les escaliers, acier, verre et béton sont à privilégier.

La gamme de couleur.

Il est préférable de s’en tenir à des teintes sobres et des surfaces faciles à nettoyer. Cependant, tout dépend de la luminosité de votre lieu de vie. Si vous avez beaucoup de lumière, optez plutôt pour les dégradés de gris, sable ou taupe, à l’inverse, dans un lieux plus sombre, choisissez de préférence des crèmes, coquille d’œuf ou, pourquoi pas, un mur avec une couleur vive (rouge, bleu, jaune) qui réveillera votre intérieur.

Les meubles.

Sans doute la partie la plus amusante, car si vous voulez avoir une vraie déco industrielle, le mieux, c’est la récup ! N’hésitez pas à chiner, à fouiller les caves et greniers de vos parents et grands-parents, n’ayez pas peur de dépareiller. N’oubliez pas, l’important c’est de trouver des meubles fonctionnels, bruts, sans fioritures. Les matières sont le métal (acier, fer, cuivre…) et le bois de préférence.

Malheureusement, suite à l’effet de mode, il n’est plus aussi facile de trouver des meubles industriels aux puces ou chez les brocanteurs, et les prix grimpes parfois assez vite. Heureusement, il existe maintenant des copies tout à fait convenables et à des prix serrés.

La lumière.

C’est une partie importante à ne pas négliger, surtout si vous avez préféré des couleurs pâles, et que votre intérieur est un peu sombre. Les lampes suspendues en métal feront de l’effet pour un maximum de lumière, et dans les endroits plus intimes comme les chambres, les ampoules nues avec des filaments décorés donneront un petit plus à votre déco.

En conclusion, avoir une déco industrielle est à la fois très à la mode, et peut même se révéler très économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *